Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961
Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961

Aston Martin DB4 GT Zagato Starting-No. 1, 24H France, 1961

Prix régulier €709,00 Solde

Une replique de la Zagato de Jean Kerguen lors des 24H du Mans en 1961.

Jean Kerguen est l'un des meilleurs pilotes privés de France à la fin des années 1950. Il s'est qualifié pour participer  à l’édition des 24H du Mans en1961 avec son Aston Martin DB4 GT Zagato. Dans sa préparation pour la course, il obtint le soutien de Marcel Blondeau, concessionnaire officiel Aston Martin en France et propriétaire du Garage Mirabeau. Jean Kerguen et son co-pilote Jacques Dewez eurent à leur disposition Des O’Dell, un expert Aston Martin de l’équipe de Mirabeau. Ce dernier connaissait parfaitement le circuit du Mans.

Le jour J, au départ de la course, l’équipe française présentait toutes les caractéristiques pour remporter cette course. 

Le départ de course fut excellent. Après 23H de course la Zagato de Kerguen était en 9eme position. C’était au tour de Jacques Dewez de prendre le relais pour les 50 min restantes. Et là patatras ! la voiture ne démarre plus après l’arrêt. Les vérifications rapides effectuées ne permirent pas d’identifier la panne. L’équipe fut contrainte d’abandonner après 286 tours et à seulement 50 min de la fin de la course. Avant que l’équipe ne se retire, la Zagato était classée en 3ème position de la catégorie GT. L’inspection approfondie de la voiture révèlera plus tard qu’elle était en parfait état, à l’exception du démarreur qui était tombé en panne lors du dernier arrêt aux stands.